Paris, capitale des 2 roues électriques? ⚡️🛵🌃

Paris compte plus de 150 000 deux-roues en circulation, et ces chiffres sont en hausse : c’est 2 fois plus qu’il y a 15 ans. La mobilité en deux-roues est parfaitement adaptée à notre capitale. On peut d’ailleurs voir que la vitesse moyenne des deux-roues est 2 fois plus élevée que celle des voitures (respectivement 33km/h et 14km/h dans la capitale). Pourtant, la ville de Paris prend les devants et veut frapper un grand coup : vitesse autorisée réduite à 30 km/h en centre-ville et mise en place d’un système de stationnement payant pour les 2 roues. L’objectif est simple, il s’agit de transformer les espaces urbains de la ville en faveur des piétons et cyclistes.

 

Une vitesse réduite, pour tout le monde ? 🐌

Depuis le 30 août 2021, la majorité de la ville de Paris a vu sa vitesse maximale passer de 50 à 30km/h. Seuls certains grands axes conservent leur vitesse maximale de 50km/h. Pour le reste de la ville, il va falloir ralentir. Cette mesure, bien que contraignante, ne va pas avoir les mêmes conséquences pour tout le monde. En effet, les deux-roues roulent à une vitesse moyenne de 33km/h dans la capitale (contre 14km/h pour les voitures). Le manque à gagner est donc moindre pour les conducteurs de 2 roues. La ville de Paris possédait déjà plus de 60% de ses voies limitées à 30km/h. Finalement, c’est même peut-être une aubaine pour les conducteurs de deux-roues électriques. La plupart des véhicules électriques sont équipés de limiteurs de vitesse. Cela leur permet d’éviter les excès de vitesse et les contraventions associées. De plus, une vitesse plus modérée implique moins de freinages/accélérations, soit une vitesse plus constante et donc une batterie qui se décharge moins vite à l’utilisation. Enfin, une réduction de la vitesse maximale autorisée amènera une sécurité accrue dans les zones concernées, au plus grand plaisir des conducteurs de deux-roues, qui en 2018 représentaient 47% des victimes de la route (dans la capitale) et 36% des personnes tuées.

 

Nouvelle mesure 2022 📅

David Belliard, adjoint à la maire de Paris a annoncé le 15 juin 2021 la suppression de 70 000 places de stationnement, soit la moitié des places de la capitale. Les places restantes deviendront payantes. 5 000 places de stationnement 2 roues ont été prévues en 2022, elles s’ajouteront aux 40 000 places déjà existantes. Cette mesure a pour but de répondre aux enjeux climatiques, sanitaires et de sécurité qui sont à l’ordre du jour. Paris veut progressivement s’engager dans une transformation de l’espace urbain, en faveur des piétons et cyclistes. Cette mesure faisait partie des engagements de campagne d’Anne Hildago, maire de Paris.

 

Avec un peu de retard, le stationnement payant pour les scooters thermiques a été lancé à Paris, ce 1er septembre 2022.

 

Combien cela va-t-il couter ? 💶

Le prix du stationnement va varier en fonction du lieu de résidence. Pour les résidents, il suffira de se procurer une carte de stationnement annuelle, facturée 22.50€. Grâce à cette carte, la journée de stationnement coûtera 0,75 centimes. Pour les non-résidents, c’est plus compliqué : cela dépendra de l’arrondissement dans lequel stationne le scooter. La capitale sera divisée en 2 zones distinctes : les arrondissements compris entre le 1er et 11e formeront la zone 1 et les arrondissements compris entre le 12e et le 20e formeront la zone 2. ( payant du lundi au samedi inclus, de 9h à 20h, même au mois d’août)

Tarif issu du site Auto-Moto. 

C’est un budget, mais rappelons-le, c’est toujours 2 fois moins cher que pour les voitures !

Moto Mag a d’ailleurs estimé les frais de stationnement annuels d’un deux-roues dans le centre de Paris à 1080€ / an, ce qui représente une dépense significative, surtout quand on sait que c’était gratuit avant.

Payant oui mais, pas pour tout le monde ! 🛵⚡️

Malgré tout, il reste une bonne nouvelle. Elle concerne les utilisateurs de 2 roues électriques : ils ne seront pas concernés par les frais de stationnement ! Ils pourront donc continuer de circuler dans Paris gratuitement. Cette mesure s’explique par le fait que la mobilité électrique est silencieuse, inodore et surtout non polluante. La capitale encourage donc l’utilisation de ces solutions.

 

Les professionnels du milieu de la santé seront également exonérés. Quant aux professionnels exerçant dans des domaines différents, ils bénéficieront de prix spécifiques.

 

Bientôt l’interdiction des scooters thermiques à Paris ? ⛔️

Les Parisiens n’en peuvent plus ! Depuis le mois d’octobre 2021, la Ville de Paris a élaboré un “plan bruit” pour réduire la nuisance sonore des deux-roues. Selon le Parisien , les riverains et la Ville de Paris souhaitent mettre en place des solutions plus concrètes et employer la manière forte. Après la question du stationnement gênant réglé par le stationnement interdit ou encore la nuisance sonore apaisée par le radar anti-bruit, c’est maintenant une interdiction complète des scooters à essence qui est réclamée. 

 

” Cela souligne surtout l’attente forte des Parisiens en termes de régulation et de contrôle des deux-roues », analyse Dan Lert. Qui a déjà annoncé vouloir lutter contre les bruits émis par les motos et les scooters. C’est en ce sens que deux radars acoustiques seront déployés en test dans les rues de Paris, verbalisant à terme les propriétaires de véhicules trop bruyants d’une amende de 135 euros. Une idée qui a, elle, reçu 821 votes favorables, et seulement 51 défavorables.” Le Parisien

En France, les radars “anti-bruit” sont de plus en plus déployés depuis ce début d’année.

 

Après les Yvelines, c’est au tour de la ville rose, Toulouse d’installer des appareils “anti-bruit” pour verbaliser les conducteurs trop bruyants. Mais d’après les parisiens, l’interdiction des deux-roues thermiques est la solution pour réduire la pollution sonore une bonne fois pour toute.

 

Osez l’électrique dès maintenant !

 

Chez U’mob®, nous accompagnons les professionnels dans leur transition thermique / électrique en proposant 2 types de véhicules :

 

  • L’INFINITY PRO, performant et robuste, équipé de 2 batteries et disponible en 50CC et 125CC

 

  • Le COMPACT PRO léger, fiable et économique, il est conçu pour les déplacements en hypercentre et disponible en 50CC.

Suivre
nos actualités

Pour en savoir plus sur U’MOB® et sur le domaine de la mobilité électrique :


Voir tout

Actualité
Paris compte plus de 150 000 deux-roues en circulation, ...
Actualité
 Mais d’abord, un portrait chinois c’est quoi ? Le princ...
Actualité
 Mais d’abord, un portrait chinois c’est quoi ? Le princ...