L’actu Scooter de l’été 🛵✔️

Le scooter électrique a le vent en poupe depuis quelques années. En effet le marché progresse à grands pas, malgré les conditions difficiles de la crise sanitaire. Le scooter électrique a été adopté par les professionnels d’abord, pour tous les avantages qu’il offre : pas d’émissions de CO2, pas de bruits, pas d’odeurs, peu d’entretien et faible risque de casse. Il commence aujourd’hui à se démocratiser chez les particuliers et on en voit de plus en plus dans nos villes. L’Etat supporte cette démarche. Il offre des primes écologiques pour professionnels et particuliers qui s’équipent en électrique. Certaines villes les favorisent même dans leur législation.

Chaque année les lois évoluent, et nous sommes là pour faire le point sur les changements de cet été. Au programme : Le contrôle technique des 2 roues et la circulation inter-files.

 

Le contrôle technique des 2 roues, où en est-on ?

Le jeudi 12 aout 2021, le ministère des transports a annoncé qu’Emmanuel Macron suspendait « jusqu’à nouvel ordre » le contrôle technique des 2 roues. Pourtant la veille (le mercredi 13 aout), un décret avait été publié pour annoncer le contrôle technique obligatoire des « véhicules motorisés à deux ou trois roues et les quadricycles à moteur », à partir du 1er janvier 2023. Ce décret ciblait tous les véhicules motorisés de 2, 3, ou 4 roues de 50 cm³, incluant les voitures sans permis. Ce contrôle technique est exigé par l’Union Européenne depuis 2014 et est déjà appliqué chez certains de nos voisins. Cependant la fédération des motards n’a pas apprécié la nouvelle, et doit donc rencontrer le ministre à la rentrée, pour échanger sur les tenants et les aboutissants de ce nouveau décret.

Malgré tout, ce contrôle technique devrait être obligatoire dès le 1er janvier 2023. Les 2 roues devront effectuer un contrôle technique dans les 6 mois précédant le 4ème anniversaire du véhicule. Ensuite un contrôle technique récurrent tous les 2 ans après le 4eme anniversaire du véhicule. Pour les véhicules de collection, le contrôle technique aura lieu tous les 5 ans.

Voici le calendrier à respecter pour les véhicules concernés (véhicules motorisés à deux ou trois roues, 50 cm³, voitures sans permis) qui débutera le 1er janvier 2023 :

  • Pour les véhicules immatriculés avant le 1er Janvier 2016, il sera à réaliser en 2023.
  • Pour les véhicules immatriculés entre le 1er Janvier 2016 et le 31 décembre 2020, il sera à réaliser en 2024.
  • Pour les véhicules immatriculés entre le 1er Janvier 2021 et le 31 décembre 2021, il sera à réaliser en 2025.
  • Pour les véhicules immatriculés entre le 1er Janvier 2022 et le 31 décembre 2022, il sera à réaliser en 2026.

Pour précision, le contrôle technique sera à réaliser au plus tard 4 mois après la date anniversaire de l’immatriculation du véhicule, dans la limite du 31 décembre de l’année prévue à cet effet.

 

La circulation inter-files des 2 roues réautorisée, mais pas partout

Le 1er février 2021, la circulation inter-files pour les 2 roues est devenue interdite.  Elle était jusqu’alors autorisée sur certaines voies en France à titre expérimental. Cette interdiction fait suite à une expérimentation dont les résultats ont été peu probants. Le rapport de la Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) montrait un taux d’accidents élevé pour les 2 roues pratiquant l’inter-files. Cette pratique ayant été totalement interdite sur le territoire français, elle a suscité la grogne de tous les conducteurs de 2 roues. L’infraction de cette nouvelle loi pouvait entrainer une amende forfaitaire de 135€ et la perte de 3 points sur le permis de conduire. Cependant l’Etat a fait marche arrière. Depuis le 2 août 2021, la circulation inter-files est de nouveau autorisée, mais sous certaines conditions (encore une fois à titre expérimental, pour 3 ans).

La circulation inter-files sera donc autorisée dans 21 départements.

La liste des départements comprend : les Bouches-du-Rhône, la Haute-Garonne, la Gironde, l’Hérault, l’Isère, la Loire-Atlantique, le Nord, le Rhône (y compris la métropole lyonnaise), le Var, les Alpes-Maritimes, la Drôme, le Vaucluse, les Pyrénées-Orientales ainsi que les 8 départements de la région Île-de-France.

 

 

Dans ces zones expérimentales, certaines conditions devront être respectées :

  • L’inter-files est autorisé sur les autoroutes et routes à 2 chaussées, séparées d’un terre-plein central et d’au moins 2 voies chacune, ou la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 70km/h.
  • L’inter-files entre des véhicules roulant à vitesse très réduite ou à l’arrêt est autorisé lorsqu’il y a 2 voies circulant dans le même sens, en passant sur la voie la plus à gauche, si l’espace latéral est suffisant.
  • L’inter-files se pratique à une vitesse de 50km/h maximum, avec un différentiel de 30km/h par rapport aux autres véhicules.
  • L’inter-files est interdit sur les voies en travaux, couvertes de neige ou de verglas.
  • Pour circuler en inter-files, le conducteur doit avertir les autres usagers de son intention.
  • Les 2/3 roues ne doivent pas forcer le passage en inter-files.
  • Il est interdit pour un véhicule en inter-files de dépasser un autre véhicule lui aussi en inter-files.
  • Lorsque le trafic se fluidifie et que les véhicules roulent à plus de 50km/h sur au moins une des 2 voies, les 2/3 roues doivent reprendre leur place sur la voie sur laquelle ils étaient.

Vous êtes maintenant à jour sur l’actualité 2 roues de l’été, et prêts à rouler !

Pour en savoir plus sur les offres et services de U’mob, leader du marché des 2 roues électriques pour professionnels, cliquez ici !

 

Suivre
nos actualités

Pour en savoir plus sur U’MOB® et sur le domaine de la mobilité électrique :


Voir tout

Actualité
L’aventure Pizza Puce   Pizza Puce est une ensei...
Actualité
 Mais d’abord, un portrait chinois c’est quoi ? Le princ...
Actualité
  La flambée du prix des carburants est lancée ! 📈 ...